Pour les menuiseries, que choisir entre le bois, l’aluminium et le PVC ?

Les menuiseries sont des pièces importantes de la maison et tout de ce qui l’entoure. Entre toutes les possibilités en termes de matériau pour ces menuiseries, trois matériaux en particulier reviennent toujours. Le bois, l’aluminium et le PVC sont les premiers candidats quand il s’agit de menuiserie. Comment choisir entre ces trois éléments ?

Choisir le matériau en fonction de l’emplacement de la menuiserie

Le premier critère de choix qui peut influencer votre décision est l’emplacement de la menuiserie. Plus clairement, est-ce qu’il s’agit d’une menuiserie d’extérieur ou d’une menuiserie d’intérieur. Dans la majorité des cas, il est plus conseillé d’opter pour l’aluminium et le PVC pour les menuiseries d’extérieur. Comme celles-ci sont exposées aux intempéries et aux dures conditions de l’environnement extérieur, il est judicieux d’opter pour des matériaux qui ne sont pas sujets à la corrosion et aux dégradations. A contrario, le bois serait plutôt conseillé pour des menuiseries d’intérieur.

Pourtant, cette règle n’est pas toujours pertinente. Il existe bel et bien des essences de bois dur qui peuvent supporter l’exposition au soleil et aux différents aléas climatiques. Certains bois exotiques bénéficient même d’une longévité qui se compte en siècles. Cependant, c’est surtout pour le prix exorbitant de ces derniers et leur raréfaction qu’il vaut mieux se tourner vers d’autres alternatives. L’aluminium et le PVC peuvent s’installer n’importe où, ou presque.

Choisir le matériau en se basant sur sa performance thermique

La performance thermique est à prendre en compte surtout pour les menuiseries extérieures comme les fenêtres et les portes. Même si c’est la performance de toute la fenêtre ou de la porte qui importe le plus, la nature du matériau joue quand même un très grand rôle.

C’est le bois qui est le matériau le plus isolant utilisé pour la confection de menuiserie jusqu’ici. Après lui, il y a le PVC qui est un matériau synthétique excellent en termes d’isolation également. Et en dernier, il y l’aluminium. L’aluminium en tant que matériau n’est pas isolant du tout. C’est grâce à des techniques d’assemblage et grâce à son mariage avec d’autres matériaux qu’il est possible de constituer des menuiseries en aluminium isolantes.

Choix du matériau en fonction de sa robustesse

Pour le bois, il existe des essences dures et moins dures. Toutes ces essences ont leur utilité dans le domaine de la charpenterie et des menuiseries. S’il est de coutume de considérer les bois par rapport à leur résistance par rapport à l’humidité, il est également possible de les classer par leur robustesse. Les bois les plus robustes sont toujours les bois exotiques.

En ce qui concerne l’aluminium, on peut considérer que ce matériau est assez robuste pour être utilisé en menuiserie. Par contre, il a également ses limites. Au moins, comme vous pouvez le voir sur le marché ou sur les installations actuelles, il est possible de faire des profilés aluminium si fins qu’on détecte à peine leur présence.

Le PVC est a priori le matériau le moins robuste des trois, mais cette appréciation reste tout de même assez relative. Il n’est pas aussi facile de désintégrer une fenêtre ou porte en PVC. Cependant, pour faire des cadres de fenêtres ou de porte, il faut une certaine épaisseur.